Compenser la sédentarité au travail

Compenser la sédentarité au travail

Plus de 5h assis par jour ? Vous êtes sédentaire et concerné(e)

La sédentarité n’est pas une fatalité. Elle se combat et des solutions existent pour limiter voire éliminer les risques liés à cet état.

Définition de la sédentarité

Il est toujours bon de rappeler la définition de la sédentarité et de savoir identifier si nous sommes concernés par cela.

Médicalement et sociologiquement, la sédentarité désigne une faible dépense énergique couplée à une position assise ou semi-allongée. En effet, les comportements sédentaires sont des comportements où il est noté moins d’une demi-heure d’activité physique par jour et où le sujet passe quasiment tout son temps assis devant un écran (télévision, ordinateur…).

Votre activité professionnelle vous « impose » d’être assis au moins 5 heures chaque jour ? Vous faites donc partie des 70% des français qui augmentent leur risque de développer du diabète, des maladies cardio-vasculaires, de l’obésité… bref votre état favorise les principales causes de mortalité !

Oulah, il n’est pas joyeux cet article…. Désolé, mais on ne va pas se mentir, la sédentarité tue plus que le tabac !

Sédentarité Vs Inactivité Physique

La sédentarité et l’inactivité physique sont deux notions différentes. L’inactivité physique veut dire que vous ne faites aucune activité physique. On ne parle pas exclusivement d’activité sportive, mais de toutes activités permettant à votre corps de brûler des calories, de se dépenser un minimum (la marche, même à un rythme peu élevé est une activité physique).

On peut donc tout à fait avoir un mode de vie professionnel sédentaire et être un sportif confirmé. Mais est-ce que l’un compense l’autre ?

Pour compenser mon état sédentaire !

Vous êtes sédentaire ? Nous avons une bonne nouvelle, ce n’est pas une fatalité !

Selon AIM (Archives of Internal Medicine), pour compenser 10h de posture assise, il faut effectuer entre 1h30 et 2h d’activité physique.

Faisons donc le calcul :

35h de travail par semaine – Si on enlève les pauses, nous passons environ 32 heures assis sur notre chaise.

(32/10)x1h30 = 288′, soit 4h30 à 5h d’activité physique pour une semaine de travail normale.

Je n’ai pas le temps de faire 4h30 d’activité physique par semaine

Effectivement, 4h30 peuvent paraître irréalisables. En fait, c’est largement faisable, mais ça demande de changer ses habitudes.

Les ateliers de sensibilisation que nous proposons avec « Mon entreprise bouge ! » traitent justement de ce sujet et donnent des clés aux collaborateurs qui souhaitent prendre soin de leur santé. Nous réfléchissons ensemble aux comportements que nous pouvons modifier, aux challenges qu’on peut se fixer au bureau…

Quelques exemples :

  • Bannissez la bouteille d’eau sur le bureau. S’hydrater est une excellente chose, mais autant profiter de ce moment pour se lever et bouger un peu. S’il y a une fontaine à eau dans votre entreprise, privilégiez-là ! Sinon, placez votre bouteille d’eau à une dizaine de mètres de votre poste de travail.
  • Profitez de votre pause aux toilettes. Lorsque vous vous lavez les mains, effectuez quelques extensions de chevilles pour faire travailler vos mollets qui souffrent énormément de votre position assise

  • Téléchargez une application qui compte vos pas. Moins de 8000 pas/jour ? Ce n’est pas suffisant !

Il en existe bien d’autres ….

Contactez-nous et discutons-en !

Nom (obligatoire)

Email de contact (obligatoire)

Téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Top