Quelles sont les conséquences d’une position assise prolongée ?

Quelles sont les conséquences d’une position assise prolongée ?

La Belgique possède en grande partie une économie basée sur la connaissance au sein de laquelle les professions sédentaires prédominent. Ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé, nous en sommes conscients. Mais quelles sont dès lors les conséquences d’une position assise prolongée sur notre corps ?

Selon certains chercheurs, rester longtemps assis serait aussi nocif que le tabagisme. Mauvaise nouvelle, surtout pour les travailleurs de bureau.

Une enquête récente a démontré que l’être humain moyen, à partir du moment où il se réveille jusqu’au moment où il se rendort, reste la plupart du temps immobile ou inactif. Que ce soit au bureau, devant la télé ou dans les embouteillages, la moitié de nos heures ‘actives’ sont en réalité ‘inactives’.

Bien que dormir suffisamment d’heures soit important, rester trop longtemps assis peut être nocif. Qu’arrive-t-il à notre corps si nous passons nos journées assis à notre bureau ou dans un fauteuil ?

1. Le cerveau

En restant longtemps assis, la circulation sanguine et l’afflux d’oxygène vers le cerveau ralentissent, ce qui rend nos pensées de moins en moins claires. Une telle situation n’est pas idéale si vous devez en permanence trouver de nouvelles idées. Vous privilégierez vos sessions de brainstorming après un jogging ou une promenade, comme le faisait Steve Jobs. Soyez affuté et n’hésitez pas à vous promener de temps en temps ou à déconnecter complètement.

2. Le dos

Une personne qui prend des mauvaises habitudes en termes de mobilité souffrira plus rapidement de problèmes de dos. Vos muscles se détendent, votre stabilité est affectée et vous avez du mal à garder votre dos ainsi que le reste de votre corps en position droite. La solution est de plus se déplacer, de manière à ce que vos vertèbres puissent être en mouvement. Le sang et les nutriments présents dans votre corps pourront plus facilement atteindre vos muscles ainsi que l’ensemble de votre corps, ce qui contribuera à votre état de santé général.

3. Le cou et les épaules

Il n’y a pas que le dos qui peut être endommagé. Les muscles de vos épaules vous remercieront si vous variez vos positions et adoptez une meilleure posture. Vous avez souvent tendance à surcharger inconsciemment les muscles de vos épaules car vous les gardez surélevés et tendus. En effet, vous vous positionnez souvent au-dessus de votre clavier d’ordinateur, ce qui est loin d’être la position la plus naturelle.

Il n’y a pas que vos épaules qui sont reliés à votre dos, votre cou l’est également. Force est de constater que celui-ci est souvent mis à rude épreuve lorsque vous restez figé devant un écran (ordinateur ou smartphone) pendant un certain temps. N’oubliez pas que vos vertèbres cervicales sont connectées avec votre cerveau.

Essayez de faciliter la pression en faisant attention à votre posture et à vos mouvements. Une chaise sans dossier est par exemple un excellent moyen d’y remédier. Cela vous forcera à faire attention et vous poussera à vous maintenir en position droite. Un bureau surélevé est aussi un pas dans la bonne direction. Tenez-vous bien droit et déplacez-vous (pour aller chercher de l’eau ou saluer un collègue) le plus possible.

4. Jambes

Les personnes restant trop longtemps assises risquent de voir leurs os maigrir. Même si cela peut sembler positif de prime abord, cela ne l’est pas du tout. Si vos os sont amaigris, vous serez moins fort et la puissance de vos jambes sera impactée.

Mais ce n’est pas tout. Si vous ne bougez pas assez, votre flux sanguin sera ralenti et du sang s’accumulera autour de vos chevilles, ce qui peut conduire à des varices, des gonflements ou même des caillots de sang.

Continuez à marcher pour éviter cela, la course à pieds et le vélo sont également une excellente activité pour y remédier.

5. Organes

Il n’y a pas uniquement les muscles ni les vertèbres qui souffrent de la position assise prolongée. Le flux sanguin vers différents organes peut aussi être ralenti, ce qui augmente la production d’insuline et entraîne toutes sortes de maladies. Le diabète, l’obésité et le cancer du côlon peuvent être causés par une trop faible activité physique, tout comme le risque de problèmes cardio-vasculaires.

L’exercice physique contribue à une circulation sanguine optimale et tue les cellules cancérigènes. Un jogging, une marche rapide (en compagnie de votre chien ?) ou même du vélo peuvent faire des miracles.

Enfin, évitez d’être immobile pendant vos heures de travail. Pour ce faire, effectuez des petits mouvements sur votre chaise de bureau et étirez-vous toutes les demi-heures.

Source : https://www.jobat.be

Top