Grand écart debout : exercices, conseils et astuces pour réussir

Les meilleurs exercices pour s’entraîner au grand écart debout

Faire le grand écart est le rêve de plusieurs parmi nous. Que ce soit pour prendre certaines positions dans la danse, le yoga ou encore la gymnastique, le grand écart est généralement un mouvement assez challengeant, surtout quand il s’agit du grand écart debout. Comment y arriver ? Le secret se trouve dans la souplesse des muscles.

Les différents types de grand écart

Traditionnellement, on connait deux types de grand écart : le grand écart facial et le grand écart latéral. Cependant, il existe un troisième type de grand écart dont on ne parle pas souvent. Il s’agit du grand écart debout. Ces positions sont différentes les unes des autres, mais elles ont certains points en commun. En effet, qui dit grand écart dit écartement des pieds ou du moins, des jambes.  Le grand écart est un mouvement qui demande beaucoup de souplesse. Ainsi, si vous savez faire l’un, vous pourriez apprendre les autres plus facilement.

Faire le grand écart n’est pas donné à tout le monde. En effet, certains ne peuvent malheureusement pas effectuer ce mouvement à cause de leur condition physique. Hormis cela, vous pouvez y arriver avec :

Avant d’aborder la question des exercices, définissons ensemble chaque type de grand écart.

Le grand écart facial

On parle de grand écart facial lorsque les deux jambes s’alignent horizontalement de chaque côté du corps. En pratique, ça fait une jambe à gauche et l’autre jambe à droite. C’est le mouvement que beaucoup d’entre nous n’arrivons pas à reproduire, car pour le réussir, il faut être souple, mais surtout avoir une ossature qui le permet. Néanmoins, comme dit, un peu plus haut, si vous vous y accrochez, les efforts finiront par payer.

Le grand écart latéral

Contrairement aux grands écarts debout et facial, faire le grand écart latéral est beaucoup plus simple. C’est le mouvement des danseuses ou des gymnases. Il ne demande que de la souplesse pour s’étirer. Le grand écart latéral se traduit par une jambe tendue en avant et l’autre à l’arrière.

Le grand écart debout

Le grand écart debout suppose que l’on se tient sur une jambe et l’autre est tendue tout le long du corps et vers le haut. On se retrouve donc dans une position verticale mais sur une seule jambe. Ce type de grand écart fait intervenir les mêmes muscles que le grand écart facial, mais demande un bon équilibre surtout quand on se tient sur la pointe du pied. Il y a plusieurs manières de faire du grand écart debout. On peut le faire contre un support comme un mur. Ainsi, vous avez une jambe tendue vers le haut, mais coller à un mur et l’autre jambe reste au sol. On peut aussi faire le grand écart debout sans aucun support. Dans ce cas, aucun support ne maintient votre jambe, même pas vos mains.

Comment réussir le grand écart debout ?

Pour réussir un grand écart, quel que soit le type, il faut absolument travailler sa souplesse. Cela passe par la pratique d’exercices physiques réguliers comme de l’étirement, des squats ou encore de nombreuses tentatives de grand écart. Les entraînements que vous pourriez suivre pour réussir à faire un grand écart debout peuvent être effectués chez vous. Ils consistent essentiellement en la prise de différentes positions. Sachez toutefois que pour de meilleurs résultats, il vous faut vous alimenter sainement.

La position du flamant rose

Commencez debout, les jambes bien tendues, mais légèrement distantes l’une de l’autre. Les mains mises ensemble, balancez vos mains loin dans votre dos et penchez-vous le plus possible vers l’avant. Restez dans cette position pendant environ 5 min puis relevez-vous tout doucement en poussant sur vos pieds. Répéter cet exercice tous les jours.

La position de la tortue.

Le second exercice que nous recommandons pour vous entraîner au grand écart debout se fera dans la position assise à présent. Asseyez-vous au sol ou sur un tapis avec vos jambes tendues devant vous. Tour à tour, pliez chacune de vos jambes (genou perpendiculaire au sol) et essayez d’attraper le pied de l’autre jambe avec vos mains. Chaque jambe pliée devra durer environ 5 minutes.

La position Z

Pour réaliser cet exercice préparatif, placez l’un de vos genoux et vos orteils contre un mur. L’autre pied devra être bien droit devant vous. Ensuite, abaissez-vous vers le genou du pied qui est devant vous tout en maintenant vos mains sur le même genou. Vous devriez sentir un étirement au niveau de la hanche (gauche ou droite, selon le genou placé contre le mur).

La position A

En attendant de pouvoir faire du grand écart debout, tenez-vous sur votre main et votre pied gauche. Avec votre main droite, essayez d’attraper votre pied droit. Restez comme ça pendant environ 5 min et changez de côté.

Essayez ces différents étirements et si vous en trouvez d’autres, pratiquez-les pendant plusieurs semaines. L’idée est d’habituer votre corps à l’étirement. De temps en temps, essayez-vous à faire le grand écart. Assurément, le but sera bientôt atteint.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *