Dernières nouvelles
Etirement mollet : avantages, exercices et conseils pratiques

Comment réaliser des étirements du mollet à la perfection ?

Les étirements des muscles constituent une étape importante à réaliser avant et après une activité sportive ou en exercices de routine. Ceci, surtout si l’activité sollicite fortement les jambes. Plusieurs muscles interviennent dans les étirements, parmi lesquels se retrouvent les mollets. Il est donc important que les étirements des mollets fassent partie de votre routine, que vous soyez sportif ou non.

Composition du mollet

Le mollet est un ensemble de muscles de la jambe constitué du triceps sural et d’autres muscles appelés muscles péroniers latéraux. Le triceps sural est, lui, formé de trois muscles : le gastrocnémien latéral, le gastrocnémien médial et le soléaire. Avec le soléaire, les muscles gastrocnémiens sont sollicités lorsque l’on tend la jambe ou que l’on effectue des mouvements de flexion plantaire et du genou. Quant aux muscles péroniers latéraux, ils sont formés du long et du court fibulaires.

Avantages de l’étirement de mollet

En raison de leur sollicitation constante (marche, course, etc.) ou même de leurs longs moments de repos, l’étirement des mollets présente une grande importance. Cela aide à diminuer les tensions des muscles lorsque vous êtes quotidiennement statique. Aussi, cela contribue à éviter les foulures ou blessures au pied telles que la fasciite plantaire ou l’arthrose du pied.

Grâce à l’étirement du mollet, vous préserverez la structure de votre voûte plantaire, améliorerez l’intégrité de vos genoux, vos performances si vous êtes coureur, et aurez de meilleurs appuis pour mieux changer de direction durant les sports de terrain.

Etirement mollet : quelques exercices

Vous pouvez réaliser les exercices d’étirement de vos mollets chez vous, dans une salle de gym, sur le terrain avant un concours sportif ou n’importe où le besoin se fera sentir. Pendant leur réalisation, il faut inspirer et expirer naturellement pour bien oxygéner votre organisme. Aussi, vous pouvez faire deux à trois répétitions des mouvements pour plus d’efficacité.

Etirements du mollet en position debout

Debout face à un support (mur, arbre ou autre), prenez appui en y posant vos mains à plat, idéalement à la hauteur de vos épaules. Votre tête et votre buste doivent être bien droits. Ensuite, le mouvement s’effectue en décalant vos pieds l’un de l’autre, d’avant en arrière. Le genou du pied avant doit être fléchi pour former un angle plus ou moins droit ; la jambe du pied qui est en arrière doit être tendue, assez pour que vous ressentiez la tension sur votre mollet. Vos plantes de pieds doivent être bien posées à plat sur le sol pour réussir cet étirement du mollet.

Pendant les 30 secondes que dureront cet exercice, vous ressentirez un étirement de votre mollet. Une fois le temps écoulé, changez de pied. Si l’exercice vous paraît trop facile, éloignez votre pied arrière pour augmenter le niveau de difficulté. Une variante de ce mouvement est de tendre les deux pieds à la fois, les plantes bien à plat sur le sol.

Un autre exercice d’étirement de mollet à réaliser en étant debout est de poser la partie supérieure de votre pied (au niveau des orteils) sur un support, le talon étant en l’air. Puis, une pression sera exercée sur les orteils afin d’étirer votre mollet. Après une trentaine de secondes, changez de jambe.

Etirer ses mollets en étant assis

En position assise sur un tapis au sol, vos jambes doivent être étendues et votre dos bien droit. Vous pouvez vous asseoir sur un coussin pour vous aider à tenir une position droite. Ensuite, faites passer une corde, une ceinture ou même une sangle par-dessus la plante d’un pied en gardant chaque bout dans vos mains.

Cet exercice d’étirement de mollet  consiste à tirer sur votre pied à l’aide de la sangle de manière à pointer vos orteils vers votre visage et tirer sur votre mollet à travers le talon. Ce mouvement est à réaliser pendant environ 30 secondes puis, il faudra changer de pied. Vous pouvez également faire travailler vos deux mollets en même temps.

Si vous n’avez pas d’accessoires pour tirer sur vos pieds, il est possible de vous servir de vos mains. Pour cela, étendez vos jambes ou l’une d’elle et placez vos mains derrière la plante du pied par-dessus vos orteils. Tirez ensuite autant que vous pouvez.

Position couchée pour étirer ses mollets

L’exercice d’étirement de mollet en position assise peut également être réalisé en étant couché(e). Pour cela, allongez-vous en étant bien droit(e) et passez la sangle derrière la plante d’un pied. Par la suite, soulevez ce pied verticalement à votre buste pour former un angle droit. Il ne restera plus qu’à tirer pour exercer une pression sur vos mollets. Après 30 secondes, passez à l’autre pied. Vous pouvez aussi le faire avec les deux jambes en même temps.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *